EXPOSITION // Denis Brihat

Inde, 1955

 

Exposition du 5 octobre au 16 novembre 2019

Vernissage le samedi 5 octobre à partir de 18h en présence de Denis Brihat.

 

Jeune sikh a Amritsar, Inde, 1955.

 

En 1955, Denis Brihat effectuait dans le nord de l’Inde un voyage long et éprouvant qu’il considère comme le plus important de sa vie. Une année lui était dévolue pour réaliser les images d’un ouvrage consacré à l’Inde, ses temples, ses sculptures. Ajantâ, Khajurâho, le temple d’or d’Amritsar, des lieux sacrés, les sources du Gange ainsi qu’un portrait des sikhs figurait parmi les commandes qu’il tentait également d’honorer pour plusieurs éditeurs. Brihat était embarqué à Southampton.

Son bateau traversa le canal de Suez avant d’arriver à Bombay, 15 jours plus tard. Dans L’Inde, jour et nuit, un récit publié par son compagnon de route Louis Frédéric, Denis Brihat est décrit comme un personnage de vingt-huit ans, «grand barbu blond aux yeux bleus, un peu nonchalant, joyeux drille et gros mangeur»…

Son retour fut beaucoup plus difficile. La canicule s’ajoutait à la fatigue, sa santé fléchissait. Ses frondes et sa rébellion, ses espérances et sa vision du monde n’étaient plus tout à fait les mêmes.
Denis Brihat a souvent médité sur ce qu’il avait ressenti pendant ce séjour. Cette expérience indienne continue de le poursuivre, il dit n’en être jamais vraiment revenu…

Extrait du texte d’Alain Paire, les portraits d’une mémoire.

 

Ganpati Puja à Bombay, Inde, 1955.

 

Deux autres expositions sont consacrées à l’oeuvre de Denis Brihat:

Bibliothèque Nationale de France – site François Mitterrand
Denis Brihat – de la nature des choses
exposition du 8 octobre au 8 décembre 2019

Galerie Camera Obscura – 268 bd Raspail, 75014 Paris
B r i h a t
exposition du 6 septembre au 19 octobre 2019

 

La voyageuse, Inde, 1955.

 

Sur les bords de l’Oogli, Inde, 1955.

 

Sur la route du Haut Gange, Inde, 1955.

 

Le Temple d’Or d’Amritsar, Inde, 1955.

 

L’offrande au Gange, Inde, 1955.